06/04/2012

Quand l'océan devient luminescent...

Sur les bords de l'Océan Pacifique, en Californie, la mer parfois s'éclaire de l'intérieur et les vagues prennent une superbe couleur bleue intense. Ce phénomène de bioluminescence est un spectacle rare qu'un cinéaste local, Loghan Call, a pu filmer en pleine nuit dans d'excellentes conditions.

Dans le cas présent, il doit s'agir très probablement de plancton bioluminescent. D'ordinaire, les proies cherchent à dissuader leurs prédateurs mais ce plancton devient lumineux pour attirer les poissons. En effet, il se reproduit plus vite dans l'abdomen du poisson que dans l'eau alentour...

12/02/2012

Un requin baleine de 12 mètres de long

Des pêcheurs pakistanais ont ramené dans leurs filets un requin baleine, long de 12 mètres de long et pesant 7 tonnes. On imagine que le sortir de l'eau n'a pas été une mince affaire.

Le commentaire de la vidéo ci-dessous donne quelques détails supplémentaires mais la journaliste se prend les pieds dans ses notes : le requin n'est pas un mammifère mais un poisson !

14/04/2011

Un poisson tout droit tiré d'un dessin animé

05/01/2011

Encore une pluie d'oiseaux morts... en Louisiane

03/01/2011

Arkansas : après les oiseaux, les poissons

arkansas-fish-kill.jpgLe mystère s'épaissit en Arkansas où, après une énigmatique pluie d'oiseaux morts, c'est au tour de poissons, plus de 100 000 (!) d'après les estimations, que l'on a retrouvé morts dans la rivière Arkansas. Près de la ville d'Ozark, dans le nord-ouest de l'État, des milliers de cadavres de poissons sont remontés à la surface et flottaient sur 30 kilomètres de rivière.

On exclut la présence d'un polluant dans l'eau, puisqu'une seule espèce de poisson, le poisson-tambour, a été touchée. Pour rappel, une seule espèce d'oiseau avait été également touchée.

Déjà, des théories fumeuses circulent sur le Net parlant de signes avant-coureurs de l'Apocalypse. L'année 2011 commence fort...

01/04/2010

Poisson d'avril

Poisson avril 2050.jpgEn ce jour de franche poilade, l'affiche d'Europe Ecologie nous ramène à une triste réalité. Notez quand même que je ne cautionne pas ce mouvement politique, ni les données chiffrées (sont-elles fiables ?) et encore moins la faute d'orthographe sur "disparus" :-)

Cela étant, il n'est jamais inutile de rappeler que la population ichtyenne (oui, je sais, il faut se lever tôt pour caser ce mot dans une conversation, mais c'est le seul adjectif qui se rapporte au poisson) n'est pas inépuisable... 
Sinon, mon poisson d'avril favori se trouve dans Le Point.
Bons canulars à tous !
J.

04/03/2010

Une pluie de poissons dans le désert australien

Cela faisait un moment que je n'avais pas entendu parler de ce phénomène étrange, qui revient pourtant régulièrement dans l'actualité de l'insolite. Cette fois-ci, cela se passe à Lajamanu, en Australie. Les habitants de la ville auraient été les témoins d’une pluie de poissons. Des centaines de perches pailletées (voir photo) seraient tombées sur la ville, pourtant éloignée de toute rivière.

FISH_TOP_IMAGE_650PX_K4668339_129555.jpgEn effet, localisé au bord du désert, le village de Lajamanu est situé à mi-chemin entre Darwin et Alice Springs, à plus de 500 kilomètres de la rivière la plus proche. Il compte environ 650 habitants, mais tous assurent avoir vu la même chose : il aurait plu de l'eau, mais aussi des perches pailletées.

"Des centaines et des centaines de poissons tombaient partout dans le village. Les gens couraient dans tous les sens afin de les ramasser" raconte Christine Balmer, une habitante de Lajamanu. "Les poissons étaient encore vivants lorsqu'ils ont touché le sol, ce qui veut dire qu'ils l'étaient quand ils volaient dans le ciel" poursuit-elle.

Selon les météorologistes, une tornade pourrait être responsable de cette pluie des plus étranges. La tornade se serait chargée de l’eau d'une rivière et aurait ensuite "recraché" l’eau chargée de poissons plusieurs centaines de kilomètres plus loin. Ce ne serait cependant pas la première fois que Lajamanu est le témoin d’une pluie de poissons : selon certains résidents, un événement identique se serait produit à deux reprises, en 1974 et en 2004.

Source : Northern Territory News
Crédit photo: Christine Balmer.

22/06/2009

Un poisson géant en Islande

le-fletan-suspendu_12502_w560.jpgImaginez un homme qui pèserait environ... 8 tonnes ! Improbable, non ? Eh bien, des pêcheurs viennent de découvrir l'équivalent "poisson" en remontant des profondeurs de la mer d'Islande un flétan de près de 2,50 m et de 203 kg ! (Juste pour fixer les idées, un flétan ordinaire pèse environ 1,9 kg, soit 100 fois moins).

C'est un vrai monstre marin qui a été vendu sur le marché à un poissonnier local : estimé à 2300 euros, il pourrait nourrir près de 500 personnes. D'après les spécialistes, le poisson a dû grandir de la sorte en évitant les filets de pêche pendant longtemps. Si le flétan mange principalement d'autres poissons comme la morue et le hareng, son taux de croissance varie notamment en fonction de la disponibilité de la nourriture présente dans son environnement.

Mon commentaire : les gars qui posent avec leur couteau à découper ne sont pas très glamour, je vous l'accorde. Mais ne soyons pas hypocrites... Il était écrit que ces pêcheurs ne laisseraient pas passer l'occasion de transformer ce gros bestiau en distributeur à sushis. La bonne nouvelle, c'est que les océans recèlent encore plein de surprises.

24/04/2009

Les poissons peuvent-ils avoir le mal de mer ?

Eh bien oui, si l'on en croit un scientifique allemand qui déclare en effet pouvoir prouver que les poissons peuvent être victimes du mal de mer. Le Dr Reinhold Hilbig, zoologiste à Stuttgart, a étudié les effets de l'apesanteur sous-marine pour comprendre celle qui affecte les hommes dans l'espace. 49 poissons ont été mis dans un mini-aquarium placé dans un avion en vol qui a fait une descente brutale simulant la perte de gravité rencontrée par les astronautes lors d'un voyage dans l'espace. Huit d'entre eux auraient commencé à tourner en rond.

"Ils ont complètement perdu l'équilibre, se comportant comme des hommes victimes de mal de mer", déclare le Dr. Hilbig. "Lorsqu'ils perdent le sens de l'orientation, les poissons sont perdus et semblent sur le point de vomir. Dans la nature, un animal malade deviendrait une proie facile puisqu'il est incapable de repérer le danger."

On a étudié le cerveau des huit poissons malades pour essayer de comprendre ce qui cause le trouble. "Il semblerait que ce soit la perte du contact visuel avec le mouvement de l'eau, et les vibrations qui soient à l'origine de leur désorientation". 

12/03/2009

Un poisson vampire

danionella.jpg
gros-plan-sur-les-crocs.jpg

Crédits photos : Ralf Britz, Natural History Museum

J'imagine votre réaction : mais quelle est cette horreur ? Un poisson, vous l'aviez deviné, mais lequel ? En fait, nous avons affaire à une nouvelle espèce qui porte le sémillant nom de Danionella dracula. Cocasse, non ? Membre de la famille des Cypriniformes, il a été localisé en Birmanie et présente deux petites dents qui rappelle celles des vampires d'où son nom.

02/03/2009

Un poisson hallucinant au crâne transparent

Après le poisson psychédélique, évoqué il y a quelques jours, voici une autre créature aquatique tout aussi étonnante. Des scientifiques ont en effet filmé un poisson des grandes profondeurs au crâne transparent. Bruce Robison et Kim Reisenbichler, deux scientifiques du Montery bay aquarium research institute (Mbari), viennent de dévoiler une vidéo et des photos surprenantes : on y découvre Macropinna microstoma, un poisson des grandes profondeurs au crâne transparent, capable de regarder à travers sa propre tête

Au cours des temps, l'évolution a permis à ce poisson de s'adapter remarquablement à son environnement : ses yeux se sont développés à l'intérieur de sa tête, pour se protéger de la pression régnant aux profondeurs où il évolue (600 à 800 mètres sous la surface de l'océan).

Pour lui permettre d'observer ce qui se passe devant, mais surtout au-dessus de lui (où la lumière du soleil pénètre encore), la partie supérieure de son crâne est devenue transparente. Les deux boules vertes visibles sur les photos ou la vidéo sont ses yeux contrairement aux "trous" situés à l'avant de l'animal, qui sont des organes de l'olfaction semblables aux narines chez l'Homme. 

Source : Maxisciences 

01/03/2009

Découverte d'un poisson psychédélique

Une nouvelle espèce a été découverte dans les profondeurs au large de l'Indonésie. Il s'agit d'un poisson très curieux, aux couleurs psychédéliques et au déplacement aussi hésitant qu'un noctambule ayant fait la tournée des bars...