Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Etrange Nature - Page 5

  • Encore des arcs-en-ciels lunaires

    Les arcs-en-ciel, tout le monde en a vu... de jour. Mais les arcs-en-ciels lunaires ("moonrainbows" en anglais), sont autrement plus rares. Comme leur nom l'indique, ils n'ont lieu qu'avec l'apparition de la Lune, c'est-à-dire la nuit. 

    moon-rainbow.jpg

    C'est l'astre lunaire qui joue le rôle de source lumineuse en lieu et place du Soleil, ce qui explique la moindre visibilité du phénomène. Plusieurs conditions sont requises : que la Lune soit basse dans le ciel, qu'il pleuve assez et que le ciel soit sombre.

  • Du carbone sur Mars, de la glace sur Mercure

    703097main_curiosity20121101-full_full.jpgCe sont deux nouvelles découvertes effectuées sur d’autres planètes du système solaire. Sur la planète rouge, Curiosity, le robot débarqué le 6 août dernier, a découvert des traces de carbone, élément essentiel à l’apparition de la vie.

    Mais comme l’a indiqué John Grotzinger, responsable des recherches à l'Institut de technologie de Californie, "si on a du carbone organique mais pas d'eau, il ne s'agit pas d'un environnement habitable". Il faudrait également du soufre, du phosphore, de l’oxygène et de l’azote.

    On ne sait pas encore si ce carbone est arrivé via un astéroïde ou s’il a été produit sur Mars par une activité géologique ou organique.

    Sur Mercure, planète très chaude car la plus proche du Soleil, on a malgré tout découvert de la glace. Si la température à sa surface s’élève en effet autour de 400°C le jour, elle retombe à -170°C quand elle n’est plus exposée au soleil. Dans quelques coins perdus de la planète, il existe même des cavités où la température stagne vers -180°C. C’est dans l’une d’entre elles que la sonde Messenger, en orbite autour de Mercure depuis 20 ans, a découvert une fine couche de glace en dressant la topographie des lieux, puis en mesurant des flux de neutrons émis par Mercure.

  • Un super typhon, c'est ça...

    710946main_typhoon_bopha_1600_946-710.jpg

    Cette photo du super typhon Bopha qui a frappé les Philippines a été prise le 2 décembre par le commandant Kevin Ford à bord de l'ISS (Statin Spatiale Internationale). Vous pouvez cliquer dessus pour l'agrandir.

  • Une tanière de licornes en Corée du Nord ?

    La Corée du Nord, par le biais de son agence de presse gouvernementale KCNA, affirme le plus sérieusement du monde avoir trouvé la preuve de l’existence des licornes. Pour ceux qui auraient besoin d'une piqure de rappel, une licorne est un cheval légendaire qui possède une corne sur le front.

    L'agence nord-coréenne prétend qu'une ancienne tanière de licornes aurait été découverte à Pyongyang, la capitale du pays. Cette tanière, découverte par une équipe d'aréchéologues locaux, aurait appartenu à l’ancien roi Tongmyong. Il est d'ailleurs fait allusion dans le livres d'histoire de la Corée à la licorne du ce souverain.

    L'agence KCNA conclut que cette découverte prouve que que Pyongyang était la capitale de l'ancienne Corée et du royaume Koguryo. Pas besoin de chercher très loin pour constater que cette nouvelle grotesque, mais considérée avec un sérieux hallucinant par les nord-coréens, est en réalité une entreprise de propagande destinée à entretenir des légendes auprès d'un peuple oppressé et submergé d'âneries de ce genre.

    Juste pour mémoire, l'Etat coréen avait affirmé que le défunt dictateur Kim Jong-Il, mort en 2011, était l'inventeur du hamburger, qu'il avait rédigé 1500 livres en trois ans et réussi sept "trou en un" lors de sa première leçon de golf... Ah, oui, et j'oubliais, le jour de sa mort, les oiseaux avaient pleuré..

  • Oignon géant : record du monde battu !

    Oignon géant.jpg

    Peter Glazebrook est un jardinier anglais heureux : son oignon géant vient de battre le record du monde de la spécialité.

    Pour découvrir d'autres légumes géants lors d'une compétition spéciale, lisez l'article du Daily Mail.

  • Des aurores boréales plein les yeux

    jason-ahrms.jpg

    Si ce phénomène vous fascine, jetez un oeil sur cette page qui présente de superbes photos.

  • Ce fruit est la chose vivante la plus brillante du monde

    Avez-vous déjà entendu parler du Pollia Condensata ? Non, et bien vous n'êtes pas seul, rassurez-vous.

    Pourtant, il s'agit de l'objet vivant le plus brillant sur la planète. Plus que les papillons colorés d'Amazonie, les vers luisants ou la boule de discothèque des années 70 que conserve précieusement votre tonton Gérard.

    Pollia_fruit.jpg

    Ce fruit fascinant, que l'on trouve dans les forêts d'Afrique Centrale sur des plantes d'un mètre de hauteur, est constitué de petits globes irisés dont les cellules sont disposées de telle façon qu'elles reflètent les couleurs avec une intensité exceptionnelle.

    Ce qui est stupéfiant, c'est de savoir que ce fruit ne contient aucun pigment bleu.

  • Une planète près d'Alpha du Centaure

    On vient de découvrir, gravitant autour d'une des étoiles d'Alpha du Centaure (le système le plus proche du Système Solaire) une planète à peine plus grande que la Terre.

    Distance : 4,3 années-lumière.

    Autrement dit, pas grand chose à l'échelle du cosmos.

     

    Lire l'article complet sur Futura Sciences

  • Un canyon incandescent

    12143_large.jpg
    Canyon Flame (Arizona, Etats-Unis)
    Photo : Richard Bernabe
    Visitez son site

  • Une mystérieuse zone froide sur Vénus

    C'est une étrange découverte qui vient d'être faite sur la planète Vénus. Bien que celle-ci, plus proche du Soleil que la Terre, soit beaucoup plus chaude que notre planète, il s'y trouverait une couche atmosphérique dont la température serait plus froide que partout sur Terre !

    Dans cette zone étonnante, qui s'étendrait sur plus de 120 kilomètres à la surface de Vénus, il ferait autour de -175°C, de quoi geler du dioxyde de carbone.

    Les scientifiques, intrigués, avouent avoir encore besoin de réfléchir pour trouver une explication, d'autant que cette couche atmosphérique froide serait compressée entre deux couches beaucoup plus chaudes.

    Comme si vous trouviez un énorme glaçon dans votre hamburger tout chaud... Enfin, toutes proportions gardées.

  • Un filament solaire géant

    Le 31 août 2012, un long filament de matière qui s'était formé dans la couronne solaire, s'est échappé dans l'espace, à une vitesse de plus de 1500 kilomètres par seconde.

    Il n'est pas parti en direction de la Terre mais il a cependant affecté l'environnement magnétique de notre planète (la "magnétosphère").
    Dans la photo, un petit cercle donne en comparaison la taille de la Terre... 

    Source : Nasa

    7936905134_db5b0e9d7a_b.jpg

    Et maintenant la vidéo correspondante, d'une beauté à couper le souffle...